Route des Châteaux d'Auvergne

Route des Châteaux d'Auvergne


Château de Portabéraud


63200 Mozac
04.73.38.57.79
06.11.60.67.05
contact@chateaudeportaberaud.com
http://www.chateaudeportaberaud.com 
 

Ouvert tous les jours sauf le samedi du 1 er août au 30 septembre de 14h à 18h30. Sur rendez-vous du 1 er mai au 1 er août.
Visites guidées ou libres avec plan guide du site, des jardins et de la chapelle.
Visite 3 €
Gratuit au dessous de 12 ans 
locations pour réception
 

En ce moment en France...

Crime au Musée des Métiers

Du 10/05/2019 au 03/08/2019

Musée des Métiers

Au cours de 3 soirées: 10 mai, 27 juillet et 3 août 2019, découvrez le musée des métiers où un crime sera commis au cours de votre visite, crime qu'il vous faudra résoudre en interrogeant les suspects. 2 heures d'humour et de suspense. Tarifs 20 et 16 euros. réservation obligatoire

Crime au Palais Jacques Coeur

Du 07/06/2019 au 01/07/2019

Palais Jacques Coeur

 Humour, suspense et comédie, 2 heures d’émotion garantie en soirée au cours d’une visite où vous découvrez un crime et devez trouver le coupable. Tarifs 20€ et 16€ réservation obligatoire 
Possibilité dîner et nuitée à proximité du lieu de crime, à partir de 95 € par personne (dîner, animation, nuitée)

Crime au Château d'Ainay-le-Vieil

Du 12/07/2019 au 13/07/2019

Château et jardins d'Ainay Le Vieil

 Humour, suspense et comédie, heures d’émotion garantie en soirée au cours d’une visite où vous découvrez un crime et devez trouver le coupable. Tarifs 20€ et 16€ réservation obligatoire 
Possibilité dîner et nuitée à proximité du lieu de crime, à partir de 95 € par personne

>Tous les évènements

A l’origine, deux fiefs à vocation défensive sont érigés à quelques arpents l’un de l’autre, à dessein de protéger les fortifications de l’abbaye royale de Mozac : La Tour et Portabéraud.
Sous les Lumières, les folies artistiques d'un aristocrate éclairé : Gabriel Mercier (1716-1793)
Les Mercier, famille éminente de procureurs au présidial de Riom, sont possesseurs de Portabéraud depuis 1615. Le baron Gabriel Mercier, cinquième du nom, en hérite en 1744 et, dès 1753 achète la seigneurie de La Tour. De la réunion de ces deux domaines aristocratiques est née l’utopique « Folie Mercier » dans la pleine mouvance de l’esprit du siècle des « Lumières ».
 

Plan du site|Liens utiles|Mentions légales|Contact